Candide 1.1

Si Candide était une galaxie, contenant un ensemble de lettres que Gabriel adresse à son « moi » Candide depuis l’âge de ses 17 ans, Candide 1 en serait la première constellation, dans laquelle 6 de ses lettres sont exploitées.

À l’intérieur de cet univers, Candide 1.1 est alors la première étoile, le premier objet artistique : une série de cinq soli d’environ 30 minutes chacun. Ce travail est développé autour de 5 lettres : Crache, Norma, Sex, Human et Génération sacrifiée, de manière individuelle. La sixième lettre (Introduction) est quant à elle, commune à tous les soli. Elle crée le lien entre ces derniers et vient à la fois conclure et résumer chacune de ces créations.

Ces spectacles ont pour ambition de s’adapter aux milieux dans lesquels ils s’exposent ; l’exploitation de l’espace et du temps étant constamment ajustée. Cela toujours avec comme première intention, de transporter le public dans le cercle d’intimité, réel et imaginaire, de ce dialogue avec son « moi » Candide, entre corps dansant et texte enregistré ou déclamé.